Dominique Strauss-Kahn est l'actuel directeur général du Fonds Monétaire International (FMI). Avant d'atteindre ce poste prestigieux, l'économiste et homme politique français a eu une carrière professionnelle bien remplie.

Ce fils d'une famille juive, bien qu'ayant grandi a Agadir (Maroc), est né à Neuilly-sur-Seine, en 1949. En 1960, à la suite du tremblement de terre d'Agadir, il quitte définitivement le Maroc pour Monaco, avant de rejoindre Paris.
Comme la quasi-totalité des grands hommes politiques français, il a un parcours universitaire "classique" mais très complet : diplômé de HEC en 1971, diplômé de science-po Paris en 1972, Dominique Strauss-Kahn obtient également un diplôme de l'institut de statistiques de l'université de Paris VI eet une licence en droit public en cette même année. En 1975, il obtiendra également un doctorat en science économiques ... rien que ça !

Dans sa carrière politique, DSK aura été ministre à deux reprises. Mitterand, en 1991, le nommera ministre délégué à l'Industrie et au Commerce Extérieur. Il conservera ce poste durant deux années, jusqu'en 1993.

En 1997, il rencontre et épouse Anne Sinclair, alors journaliste sur la chaine de TF1 (elle présentait à l'époque l'émission dominical Sept sur Sept). Dans la foulée, Lionel Jospin, alors Premier Ministre, le nommera ministre des Finances, de l'Economie et de l'Industrie. Là encore, l'économiste conservera ce poste pendant deux années. Pris dans une affaire juridique relative à une époque où il exerçait la fonction d'avocat, DSK préferera démissionner pour ne pas porter atteinte au gouvernement auquel il appartenait. Deux années plus tard, la justice le jugera hors de cause.


Plus récemment, en 2006, DSK se présente comme un candidat du PS à la présidentielle. Soutenu par de nombreux poids lourds et intellectuels socialistes, il échouera au primaire en terminant à la seconde place avec un peu plus de 20% des suffrages, contre plus de 60% pour sa rivale Ségolène Royale.

Soutenu, entre autres, pas Nicolas Sarkozy, DSK sera le candidat de l'Union Européenne pour prendre la tête du FMI, poste qu'il occupe désormais depuis Novembre 2007.

Même s'il vit à Washington (avec un salaire honorable d'un peu plus de 315 000 euros, selon l'Express), l'homme dit suivre d'un œil attentif l'Europe et plus particulièrement la France. Il se dit même que le socialiste pourrait se présenter à l'élection présidentielle de 2012.

Quoi qu'il en est, je pense que DSK est un socialiste brillant, si ce n'est le plus brillant de sa génération. Un duel DSK-Sarkozy aurait été explosif. Je pense même que DSK aurait pu être un candidat bien plus dangereux pour Nicolas Sarkozy que l'aura été S. Royal.
Et si cela se produisait d'ici 3 ans ? Mon envie, en tout les cas, en est grande !




dsk