banque


Notre économie étant au centre de notre société, il faut distinguer les principaux opérateurs qui font vivre et évoluer nos économies et nos marchés financiers. Voici donc une petite liste de ceux (les principaux) qui font notre économie :

Les ménages : Les ménages, sous-entendu les particuliers, financent en partie l'économie par le biais de plusieurs canaux :
- la consommation. Avec leurs revenus, les ménages consomment les biens ou services produits par les entreprises et font donc vivre nos entreprises.

- Les dépôts : les dépôts d'argent réalisés sur des comptes permettent aux banques d'utiliser une partie de ce dépôt pour accorder un crédit à un autre agent. Ce système bancaire est une base de notre économie de marché.

- L'investissement : les ménages peuvent financer notre économie en investissant dans nos entreprises. Ce nombre est cependant assez limité en France. Les français préfèrent économiser plutôt que d'investir en Bourse.

Les entreprises : Les entreprises sont le cœur de la croissance d'un pays. Le PIB (qui mesure la richesse d'un pays) se calcule en additionnant la création de richesses de chaque entreprise du pays. Les entreprises produisent, et donc créent de l'emploi. Ce sont elles qui rémunèrent les ménages qui vont pouvoir consommer grâce aux revenus perçus.
Grâce à leurs ressources, les entreprises peuvent investir, l'investissement étant un moteur de l'économie.


Les banques (commerciales, type BNP) : On le voit aujourd'hui avec la crise financière, quand les banques vont mal, l'économie va mal. L'activité principale des banques, le crédit, est un système majeur dans le financement de l'économie. En accordant des crédits, les banques permettent aux ménages ou aux entreprises de pouvoir s'endetter. Cet endettement est censé financer l'économie : avec l'argent emprunté, les ménages peuvent consommer, et les entreprises investir. Les banques se rémunèrent avec des taux d'intérêt appliqués aux emprunts accordés.



Les Banques Centrales : Les banques centrales sont un peu "les banques des banques". En Europe, il y a la BCE (Banque Centrale Européenne), aux USA, il existe la FED (federal reserv system). Ces banques doivent en particulier contrôler la quantité de monnaie émise dans chaque pays. Elle contrôle également le niveau des taux d'intérêt :
elles décident à quel taux les banques commerciales peuvent prêter de l'argent aux entreprises et aux ménages Les banques centrales viennent en aide aux banques commerciales, en leur prêtant des liquidités. Enfin, les banques commercales sont tenues d'effectuer des réserves obligatoires auprès des banques centrales, autres manière pour ces dernières de contrôler le niveau de monnaie pouvant être mis en circulation de la part des banques commerciales.


Les États : Ce sont tout simplement nos gouvernements, qui disposent de 2 armes : la politique budgétaire, et la politique monétaire. Concernant cette dernière, ce sont les banques centrales qui en ont pris le contrôle. Les États sont donc très limité dans leur actions par la politique monétaire. En revanche, les États agissent sur notre économie par leur politique budgétaire. Bien que plus efficace que la politique monétaire, la politique budgétaire de la France est toutefois restreinte : la France présente un déficit d'au moins 55 milliards d'euros.


L'AMF (la SEC aux USA) : l'Autorité des Marchés Financiers est un organisme qui a pour but de réguler, de surveiller et de contrôler les marchés financiers. L'AMF a été nommé comme étant l'un des responsable de l'affaire Jérôme Kerviel : le contrôle des opérations faites n'auraient pas été suffisante. Aux USA, concernant l'escroquerie Madoff, la SEC n'a très certainement pas joué son rôle de "gendarme" des marchés.

D.T